Accueil > Focus sur > Le génie climatique : l’alliance du confort thermique et de la performance énergétique

Le génie climatique : l’alliance du confort thermique et de la performance énergétique


Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /homepages/43/d752613252/htdocs/site/wp-content/plugins/kento-post-view-counter/index.php on line 1329
 

Etre bien chauffé et bien climatisé chez soi tout en optimisant ses dépenses énergétiques, c’est tout l’enjeu du génie climatique. Le bien être du consommateur est essentiel mais ce n’est plus suffisant. Désormais les fabricants de produits consommateurs d’énergie doivent aussi optimiser les performances énergétiques pour réduire la facture d’énergie de leurs clients et répondre aux directives réglementaires. Bien que l’activité du secteur redémarre doucement en 2016, les industriels doivent redoubler d’idées innovantes pour trouver de nouveaux leviers de croissance. KSB, qui compte parmi les premiers constructeurs de pompes, innove avec de nouveaux produits et son réseau de distributeurs franchisés. Explications.

pompe génie climatique
pompe génie climatique

 

Comprendre le génie climatique

Qu’est-ce que le génie climatique ?

Le génie climatique regroupe les techniques liées au confort thermique (il s’agit du chauffage, du traitement de l’air, de la climatisation, du froid et des fluides techniques) avec la recherche de performances énergétiques. Il porte sur l’analyse, l’étude, la conception, la mise en œuvre et la maintenance de systèmes. Les domaines de compétences sont liés à l’hydraulique, au chauffage, à la climatisation, au froid, à l’aéraulique et à la régulation.

Le génie climatique : la solution aux changements climatiques ?

La conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui s’est déroulée à Paris en novembre 2015 (cop 21) a abouti à un accord historique et universel sur le climat avec pour objectif de contenir la hausse des températures en deçà de 2°C. Cette conférence qui regroupe 195 pays a fixé des objectifs ambitieux, signes d’une prise de conscience universelle du changement climatique. En France, pour limiter la hausse des températures, le législateur a donc imposé des exigences plus sévères aux fabricants de produits consommateurs d’énergie en matière d’efficacité énergétique. Ces exigences liées aux pompes et moteurs sont formulées dans la directive ErP qui datent de 2012 avec le protocole de Kyoto.

Les exigences liées à la réglementation ErP

D’ici 2020, la directive ErP impose que les produits consommateurs d’énergie devront atteindre des objectifs de 20% de gaz à effet de serre en moins, de 20% d’énergies renouvelables en plus et de 20% d’efficacité énergétique en plus. C’est l’objectif 20/20/20.

Les chiffres clés du génie climatique en France

Selon une étude Xerfi de février 2016, le chiffre d’affaires du secteur du génie climatique va croître en 2016 principalement en raison de la reprise de constructions de logements neufs. Cette reprise des constructions entraînera des commandes pour les climaticiens. La demande progressera également pour les professionnels de la rénovation thermique grâce au maintien des aides à la rénovation thermique. Toutefois, la reprise sera progressive et les acteurs du marché resteront confrontés à d’importantes pressions sur les prix.

Les enjeux du génie climatique

Faible croissance, nouvelles exigences réglementaires, pression sur les prix et attentes élevées des consommateurs sur les performances énergétiques,… les fabricants de pompes et moteurs doivent faire face à une multitude de contraintes simultanées. Dans ce contexte, tirer son épingle du jeu et trouver des relais de croissance exige de se différencier de ses concurrents avec de réelles innovations technologiques. C’est le pari de KSB qui innove en permanence.

Le génie climatique : l’approche KSB 

Les solutions KSB en matière de génie climatique

En faisant le pari de l’innovation permanente, KSB, qui compte parmi les premiers constructeurs de pompes, a déjà pris de l’avance sur les exigences de la directive ErP alors qu’elles sont particulièrement sévères. Les pompes à eau normalisées répondent déjà à la réglementation ErP et le moteur KSB SuPremE est même déjà en avance par rapport aux exigences ErP de 2017 !

L’avance technologique des moteurs synchrones KSB SuPremE

Les moteurs synchrones sans aimant KSB SuPremE illustrent parfaitement les hautes performances technologiques du fabricant KSB. Avec un rendement à charge partielle supérieur aux moteurs asynchrones et un échauffement réduit, les moteurs synchrones KSB permettent de réaliser d’énormes économies. Les moteurs synchrones KSB SuPremE sont équipés d’un variateur de fréquence pour adapter les débits ce qui réduit son usure et accroît sa durée de vie.

Une technologie source d’efficacité énergétique

Autre exemple, l’utilisation de moteurs KSB SuPremE avec une pompe centrifuge pour les circuits de chauffage et de refroidissement permet de faire des économies d’énergies de plus de 30%. C’est sans tenir compte des économies d’énergies réalisés par la variation de vitesse associée.

K2 : des experts en génie climatique proches des clients

Pour déployer sa technologie, KSB s’appuie notamment sur son réseau d’experts « Le Réseau K2 ». Les membres K2 sont des distributeurs franchisés experts en distribution, maintenance et réparations de pompes KSB. Les « K2 » ont notamment une expertise en génie climatique et thermique. Répartis sur l’ensemble de l’hexagone, le réseau K2 offre une expertise de proximité.

Des réalisations réussies KSB – K2 en génie climatique

Efficacité énergétique : récupérer les calories d’une station d’épuration

Client : Une collectivité locale

Extrait de l’interview publiée sur le site www.reseau-k2.com :

Domaine d’expertise : génie climatique et thermique
« Une de nos plus belles réalisations a été faite sur un site de Boulogne-sur-Mer. Notre client a eu idée novatrice qui consiste à récupérer les calories d’une station d’épuration. En effet, lorsque l’eau arrive dans une station d’épuration, elle est à un niveau de température très élevé si bien qu’à travers un système d’échangeurs, notre client récupère cette eau et la redistribue dans la ville de Boulogne-sur-Mer via un réseau de chauffage urbain.

Pour mettre en œuvre ce projet, notre client a souhaité une technologie d’avant-garde en termes d’économies d’énergie. C’est pourquoi nous avons proposé une solution KSB avec une pompe Etaline avec un moteur KSB SuPremE IE4 qui est le top du top en termes d’efficacité énergétique. De plus, nous l’avons associé à des variateurs de fréquence pour pouvoir réguler les débits et à un réseau Modbus pour communiquer à distance et le piloter afin de pouvoir afficher les économies d’énergies réalisées grâce à cette installation. La ville a souhaité communiquer et informer la population via un panneau d’affichage qui indiquera les économies d’énergies effectuées par la ville grâce à cette réalisation. C’est selon moi une réalisation très performante et extrêmement novatrice ».

 

 

Les explications de Christian Vandenbossche, dirigeant de Pôle Moteurs Industriels

 

Efficacité énergétique : réduction des déperditions thermiques

Client : Entreprise agro-alimentaire

Extrait de l’interview publiée sur le site www.reseau-k2.com :

Domaine d’expertise : génie climatique et thermique
Avez-vous un exemple récent d’économies d’énergie ?

« Oui, nous avons récemment -pour un client issu de l’industrie agro-alimentaire- mesuré et quantifié les déperditions thermiques sur tous les organes associés à leurs équipements (robinetterie, tuyauterie, etc.). A l’aide de matelas isolants, nous avons pu les calorifuger ce qui a permis de réduire les pertes d’énergie et a donné droit à notre client à une subvention par le distributeur d’énergie. Nous retrouvons cet exemple d’optimisation des consommations d’énergie dans de nombreux autres secteurs d’activités.

D’autres exemples d’optimisations des dépenses d’énergie sont liés à des points plus techniques comme la déconcentration de chaudière ou encore la récupération d’énergie. Pour chacune de ces applications, nous accompagnons nos clients afin de leur faire bénéficier de la prime C2E ».

 

 

Les explications de Philippe Falaise, gérant du groupe FRV et membre du réseau K2

 

 

1481 Total Views 2 Views Today