Accueil > Focus sur > Le marché de l’adduction d’eau

Le marché de l’adduction d’eau


Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /var/www/wordpress/wp-content/plugins/kento-post-view-counter/index.php on line 665
 

L’activité de l’adduction d’eau consiste à mettre en place des réseaux et infrastructures pour acheminer l’eau potable là où les consommateurs en ont besoin. Cette activité est un des maillions du marché global de l’eau qui intègre le captage, la distribution, l’épuration et la maintenance du réseau. En France, Veolia et Suez dominent le marché de l’eau et captent les deux tiers du chiffre d’affaires du secteur de l’adduction d’eau. Le dernier tiers est réparti entre de nombreux acteurs. Se démarquer des acteurs dominants implique de relever plusieurs défis simultanés : acheminer les eaux potables vers les consommateurs, bien gérer les eaux usées, intégrer les nouvelles technologies pour préserver l’eau de la planète et maîtriser les coûts de distribution. S’imposer sur ce marché exige de mettre en place des solutions novatrices. Les performances des équipements telles que les pompes et les vannes sont des facteurs de différenciation. Zoom sur les solutions de KSB, un fabricant de pompes résolument innovant.

Comprendre les systèmes d’adduction d’eau

Qu’est-ce que l’adduction d’eau ?

L’adduction d’eau regroupe les techniques qui permettent d’acheminer l’eau depuis sa source jusqu’aux consommateurs. L’eau est puisée depuis sa nappe phréatique et conduite via un réseau de tuyaux ou d’ouvrages d’arts (aqueduc, canal, siphon).

L’adduction d’eau potable comporte :

  • une source (une rivière, un plan d’eau ou une nappe),
  • un réseau de transport (un canal ou des canalisations enterrées ou des ouvrages d’arts avec un système de vannes et de pompes),
  • des systèmes de stockage (des bassins ou des châteaux d’eau),
  • et un réseau de distribution (les fontaines et les robinets).

Les systèmes d’adduction d’eau 

  • Dans le système de l’adduction gravitaire, l’eau s’écoule grâce à la pression engendrée par la différence des niveaux hydrauliques. Comme avec le château d’eau.
  • Dans le système d’adduction par refoulement, la pression est causée par les pompes.

Les usages et les enjeux de l’adduction d’eau

L’usage de l’eau potable en France

En France, les agglomérations urbaines et rurales sont alimentées en eau par un système de distribution publique. L’eau potable acheminée est principalement utilisée par :

  • Les particuliers pour les boissons, les salles de bains, les toilettes, les lave-vaisselle et les lave-linge, l’arrosage des jardins, le lavage des voitures, etc.
  • L’État pour lutter contre les incendies, les collectivités et les municipalités pour les parcs, le nettoyage des rues, le curage des égouts, etc.
  • Et les industriels pour la transformation des produits.

Les enjeux : la sécurité sanitaire et la maîtrise des coûts

De la distribution de l’eau potable, l’usager ne voit que les tuyaux derrière son compteur d’eau. La partie immergée enfouie dans le réseau souterrain a pourtant énormément évolué depuis les premières canalisations en bois et les aqueducs romains. Les canalisations, les pompes, les vannes, les robinets et les techniques se sont considérablement améliorées.

Les équipements ont apporté une meilleure étanchéité des réseaux, garantissant ainsi un haut niveau de sécurité sanitaire et une facture diminuée pour le consommateur. Les techniques modernes et les systèmes de régulation ont limité les gênes et arrêts des systèmes de pompage et également eu un impact positif sur la réduction des coûts d’acheminement de l’eau potable.

Les techniques de pompage sont les mêmes depuis bien longtemps, mais les rendements des moteurs ont considérablement progressé. Le perfectionnement des groupes à vitesse variable et la qualité de l’étanchéité ont également contribué à l’amélioration des performances.

Les nouveaux défis pour les fabricants de pompes : répondre à la multiplicité des contraintes

Le perfectionnement des pompes, des variateurs et des techniques ont considérablement apporté en terme de sécurité sanitaire et de maîtrise des coûts.  Les nouvelles exigences réglementaires, la pression sur les prix et les attentes des consommateurs sur les performances énergétiques obligent les fabricants de pompes à répondre simultanément à toutes ces contraintes.

Dans ce contexte, trouver des relais de croissance exige de se différencier des concurrents avec des innovations technologiques. C’est le pari de KSB qui innove en permanence.

Les solutions KSB en matière d’adduction d’eau

L’acheminement d’eaux usées ou d’eaux propres répond à des besoins variés : transport de l’eau pour l’arrosage ou l’irrigation, alimentation d’une installation de lavage, etc. KSB propose des modèles de pompes adaptés selon les usages. Exemples :

  • Le moteur IE4 SuPremE de KSB s’adapte aux pompes centrifuges pour l’adduction d’eau potable ou non, l’irrigation, l’arrosage, le drainage, l’eau des circuits de chauffage et de refroidissement, l’eau de mer, etc.   C’est un moteur universel avec un excellent écobilan et qui offre des rendements élevés.
  • La pompe Comeo a son format très compact. Elle est très pratique et maniable pour l’alimentation en eau, l’irrigation et pour la climatisation.
  • La pompe Multi Eco est une pompe centrifuge utilisée pour l’alimentation en eau domestique. C’est une pompe parfaitement adaptée pour l’arrosage, l’irrigation, la réutilisation des eaux de pluie ou l’installation d’adduction d’eau.
  • Le Supress Eco gère la surpression collective dans les immeubles d’habitation, les hôpitaux, les grands magasins et peut être utilisé pour renforcer un réseau d’adduction d’eau potable.
  • Aux pompes et aux variateurs de vitesse sont associés des robinets tel que le robinet BOAX-B équipé d’un obturateur qui assure une parfaite étanchéité et une résistance à la corrosion.

Les pompes et vannes KSB au cœur d’un réseau de distribution

K2 : des experts en adduction d’eau proche des clients

Pour déployer sa technologie et ses produits, KSB s’appuie notamment sur son réseau d’experts « Réseau K2 ». Les membres K2 sont des distributeurs franchisés experts en distribution, maintenance et réparation de pompes KSB.

Les « K2 » ont notamment une expertise en adduction d’eau et surpression. Réparti sur l’ensemble de l’hexagone, le réseau K2 offre une expertise de proximité.

Des réalisations réussies KSB – K2

  • Retrouvez des cas d’usages des pompes KSB sur la chaîne du réseau K2
2429 Total Views 1 Views Today