Accueil > Focus sur > L’industrie des laiteries : prévenir des risques liés à la santé des consommateurs

L’industrie des laiteries : prévenir des risques liés à la santé des consommateurs


Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /var/www/wordpress/wp-content/plugins/kento-post-view-counter/index.php on line 665
 

 

Avec 24,6 milliards de litres de lait collectés en 2014 par l’industrie laitière française (sources CNIEL), la France est le 2e producteur européen de lait après l’Allemagne. Si la collecte de lait s’est accrue en 2014 au niveau mondial, l’industrie laitière française est confrontée à une offre abondante et une pression sur les prix. A ce défi économique se greffent des enjeux d’hygiène et de sécurité au travail. Certains industriels ont néanmoins transformés ces contraintes hygiéniques en atouts en s’équipant de matériels sophistiqués et aux rendements élevés. KSB, le leader mondial des fabricants de pompes, accompagne les industriels laitiers pour relever ces défis.

Machine  traireSommaire

Les enjeux de l’industrie laitière
Qu’est-ce que l’industrie laitière ?
L’évolution de l’industrie laitière en France
Les chiffres clés des industries laitières
De l’enjeu économique à l’enjeu sanitaire
Une activité basée sur le savoir faire et le contrôle des risques
Des partenaires qui remplissent les exigences hygiéniques
L’approche de KSB dans le secteur des laiteries
Exemple de pompes KSB adaptées aux exigences des laiteries
La pompe Vitacast
La pompe Vitalobe
Les bénéfices des pompes KSB dans le secteur des laiteries
Une facilité d’accès aux produits spécifiques grâce au réseau K2

 

Les enjeux de l’industrie laitière

 

Qu’est-ce que l’industrie laitière ?

Dans le milieu agricole, la laiterie désigne un lieu (une usine) dans lequel est collecté le lait auprès des éleveurs, avant d’être transformé, traité puis redistribué aux consommateurs. Le lait comprend le lait de vache, le lait de brebis et de chèvre. Il est normalisé dans des laiteries avant d’être distribué à des intermédiaires (tels que les hypermarchés) ou directement auprès des consommateurs finaux.

L’évolution de l’industrie laitière en France

A partir de la fin du 19ème siècle la production de lait se développe considérablement. L’étable qui servait de chambre froide est remplacée par des laiteries dont les constructions respectent plus scrupuleusement les normes d’hygiène. Il faudra néanmoins attendre le 20ème siècle et le boom autour de cette industrie pour voir les installations laitières s’agrandir, la réglementation sur la conservation des produits et l’hygiène des bâtiments se renforcer.

Les chiffres clés des industries laitières

L’industrie laitière française réalise 27,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires (sources Esane 2012) est représente 1/5e du chiffre d’affaires du secteur agroalimentaire. Cette industrie pèse autant que la construction aéronautique dans l’économie française et emploie 250 000 personnes en France réparties dans différentes régions. La majorité des exploitations sont regroupées en Bretagne, en Normandie, en Nord Pas-de-Calais et en Alsace-Lorraine. Ces chiffres font de la France le 2e producteur européen de lait après l’Allemagne. La filière laitière constitue un moteur de l’économie française aux enjeux considérables.

De l’enjeu économique à l’enjeu sanitaire

La France compte 67 400 exploitations laitières. Chaque ferme laitière comprend en moyenne 55 vaches et produit 345 000 litres de lait par an. (Source maison-du-lait.com) Si les exploitants sont confrontés à de fortes variations des prix et des volumes selon les saisons, les industries laitières sont également confrontées à des enjeux environnementaux, de sécurité sanitaire des aliments, d’hygiène et de sécurité au travail.

Les laiteries sont des bâtiments complexes composés de chaudières, de groupes frigorifiques, de ventilations, de réseaux électriques, de rejet d’eaux usées qui sont autant d’équipements qui exigent une maintenance de haute qualité pour diminuer les risques.

Pour contenir les risques et lutter contre les dangerosités du métier, des mesures de prévention sont mises en œuvre. La prévention individuelle implique le strict respect des règles d’hygiène et d’être équipé de protections adaptées.

La prévention collective est principalement liée au fait de disposer d’une bonne ventilation, d’installations électriques aux normes, d’outils robustes et là encore au strict respect des règles d’hygiène au niveau de la fabrication.

Une activité basée sur le savoir faire et le contrôle des risques

Vendre des produits laitiers exige de répondre à un cahier des charges strict afin de contrôler les aliments fabriqués, d’adopter les bonnes techniques de chauffage et de climatisation des pièces, de contrôler l’air et le drainage des liquides.

Le volume énorme de lait consommé par les français a conduit le législateur à renforcer les contraintes techniques dans l’industrie laitière pour diminuer les risques sanitaires.

Pour respecter la réglementation, les industriels doivent constamment maintenir leurs équipements à la pointe technologique pour garantir la sécurité des personnes et des biens.

Au delà des exigences réglementaires, les industriels s’équipent de matériels fiables pour améliorer leurs performances et maintenir leurs marges dans un environnement très concurrentiel. Ainsi, une pompe devra faciliter le transport des fluides et réduire la consommation d’énergie.

Des partenaires qui remplissent les exigences hygiéniques

Les industriels des laiteries ont l’obligation d’acquérir un matériel technologique spécifique, en accord avec les normes distinctives selon les métiers. L’entreprise KSB apporte des solutions de pompage efficaces pour s’adapter aux processus hygiéniques de l’industrie alimentaire et des boissons. L’apport d’équipements en acier inoxydable garantit l’hygiène des produits pompés et donc la sécurité des consommateurs.

L’approche de KSB dans le secteur des laiteries

Les laiteries manipulent quotidiennement de grandes quantités de fluides dont l’eau et le lait. Le lait subit un long processus de transformation : traite, collecte, dépotage dans les laiteries et finit transformé sous plusieurs formes.Ces transformations exigent que le lait soit transporté dans des équipements de haute qualité. KSB-logo
Pour acheminer ces fluides, KSB fabrique des pompes robustes qui offrent des rendements élevés.

 

Exemple de pompes KSB adaptées aux exigences des laiteries

La pompe Vitacast

La pompe à volute Vitacast en acier inoxydable répond aux normes hygiéniques de l’industrie laitière.Ce modèle de pompe, certifié EHEDG, a été construit pour minimiser le nombre de zones mortes. Il offre un excellent rendement.  pompe-vitacast

 

La pompe Vitalobe

LA POMPE Vitalobe a été spécialement conçue pour transporter des fluides délicats ou très visqueux dans les processus incluant des normes hygiéniques, notamment dans l’industrie alimentaire.Entièrement fabriquée en acier inoxydable, ce métal permet d’éviter les développements bactériologiques. pompe-vitalobe

Les bénéfices des pompes KSB dans le secteur des laiteries

Pour répondre aux enjeux de l’industrie laitière, KSB dispose d’un savoir-faire unique et conçoit des solutions de pompage et de transport de fluides adaptées aux besoins des clients.

Les modèles de pompes KSB s’adaptent spécialement dans des domaines ou la réglementation est très stricte.

Les pompes KSB permettent :

  • Un drainage total des corps
  • Une productivité accrue
  • Un contrôle des risques
  • La garantie de respecter les normes en vigueur

Une facilité d’accès aux produits spécifiques grâce au réseau K2

Le réseau K2 est le réseau des distributeurs franchisés KSB. Ces membres sont des experts reconnus en solutions de pompage répartis sur l’ensemble de l’hexagone. C’est la garantie pour tous les professionnels des laiteries de bénéficier de conseils de proximité et de produits parfaitement adaptés aux exigences de leur métier. L’expert K2 de votre région vous accompagne dans l’étude, l’installation et le suivi de vos projets de pompage.

En savoir plus

 

1254 Total Views 1 Views Today